«

»

Fév 22

Une bonne communication : le secret d’un mariage qui fonctionne

Une bonne communication est le fondement même d’un mariage qui fonctionne. Beaucoup de mariages à bord de leurs fins pourraient être sauvés si les conjoints sont prêts à améliorer les moyens de communication qu’ils ont en main. C’est souvent les mauvaises habitudes, même les plus ordinaires, qui mettent une vie de couple en péril. Hurler sur son partenaire au moment d’un dispute est l’un des facteurs à l’origine de la détérioration d’une bonne communication entre les époux et voici les raisons.

Le fait de crier génère en vous divers sentiments négatifs

Crier, bon nombre gens ont la mauvaise manie de réagir de cette façon en cas de dispute. Toutefois, en criant, vous éveillez des tas d’émotions fortes et négatives en vous. De ce fait, vous n’êtes pas en mesure de communiquer correctement. En effet, quel que soit le message que vous tentez de faire passer à votre conjoint, ce sera l’impasse totale, car vous serez submergé par trop d’émotions. Votre interlocuteur sera, donc, plus centré sur vos émotions que sur vos paroles. Instinctivement, ce dernier se mettra sur la défensive et plongera dans la frustration. Vous vous retrouverez ainsi, face à un grand obstacle.

Apprenez à gérer votre colère

Lorsque vous vous sentez en colère, il est inutile d’élever la voix contre votre partenaire. Cela provoque de la tension, ce qui vous met dans tous vos états. Sous l’action de cette tension montante, vous n’aurez qu’une envie : vous libérer et exprimer les fonds de votre pensée. C’est tout à fait compréhensible, mais ce n’est nullement nécessaire de le faire en hurlant.
Apprenez à gérer cette colère qui vous détruit, et qui, pourrait également détruire votre couple. Quelle que soit la situation, faites toujours l’effort de vous exprimer de manière calme pour que votre conjoint sera plus enclin à prêter attention à ce que vous dites. Retenez-vous et restez calme. Certes, cela pourrait ne pas être facile, mais prenez du recul si cela est nécessaire. Et ne parlez qu’une fois que vous n’êtes plus totalement secoué, au risque d’aggraver la situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>